Accueil

Bonjour !

Et un site de plus sur la santé et l’alimentation…
mais il se veut témoignage et message d’espoir !

La pleine santé repose sur 3 piliers, d’égale importance (avec le temps, j’en suis réellement convaincu).

  • la bonne gestion du stress,
  • une activité physique quotidienne conséquente,
  • une alimentation adaptée et de haute valeur biologique.

La vieillesse ne devrait pas, ne doit pas ! être synonyme de souffrance, de dégénérescence. On devrait tous pouvoir vivre longtemps en pleine santé !

Notre système immunitaire très performant nous a permis de nous « hisser » au sommet de l’échelle du vivant sur terre, depuis 2 millions d’années, voire beaucoup plus ?… Enfin c’est ce que nous croyons ! Or nous ne pouvons que constater le début d’une inquiétante dégringolade depuis quelques décennies, corollaire de notre mode de vie, environnement et alimentation. Et que nous entraînons dans notre chute toutes sortes d’espèces et formes de vie…

  • Nous sommes ce que nous mangeons, respirons, absorbons.
  • Notre peau, comme l’iris de nos yeux, est le reflet de l’intérieur de notre organisme.
  • Nous sommes le reflet de notre environnement.
  • Il nous est impossible de vivre très longtemps « hors-sol » !
  • L’être humain est un tout, indivisible et en interdépendance étroite avec le monde qui l’entoure.

Force est de constater que nous sommes engagés dans un processus de dégénérescence. Avec comme conséquences toutes ces maladies chroniques, qui étaient rares autrefois. Pourtant je suis d’un tempérament plutôt optimiste ! ce qui n’empêche pas d’avoir les yeux ouverts sur la réalité, pour tenter, à sa mesure, d’inverser le processus qui conduira à l’extinction de l’humanité, pour des questions de court terme : puissance, domination, argent, au mépris de la vie. Mais l’Homme a toujours été ainsi, ce n’est pas nouveau. Ce qui l’est, c’est qu’il a acquis une puissance de nuisance incalculable ! Parallèlement, nous avons aujourd’hui accès à une puissance d’information : il nous faut nous réapproprier le savoir pour le transformer en connaissance par l’observation et l’expérimentation.

Il faut en prendre conscience, accepter de prendre le temps de la réflexion, du discernement, de l’étude sérieuse, puis d’une réelle remise en cause de notre mode de vie, personnellement d’abord, en élargissant ensuite. De quoi donner sens à sa vie !

Mais… clairement, cela demande un « petit » effort sur soi !!!

Faute de quoi, le temps nous rattrapera.

Qui suis-je ?

Je me présente donc : Gérard, « jeune » sexagénaire du Trégor, très belle région des côtes nord de la Bretagne, originaire de l’Aveyron… un si beau « pays » !…

Suite à une « maladie » (terme pudique pour désigner ce que tout le monde sait…) du côlon dont je suis sorti, officieusement en tout cas, guéri et ce sans avoir eu recours à des traitements durs (mise à part une ablation du côlon droit, quand même… mais sans recours à la chimiothérapie) grâce entre autres choses à une vigoureuse transition alimentaire, j’ai le projet de partager avec vous des pratiques de santé et des recettes de cuisine adaptées à notre constitution, à base de produits non transformés, de préférence locaux et de haute qualité biologique. C’est-à-dire au final une hygiène de vie.

Ce que je ne suis pas : ni médecin, ni chimiste, ni biologiste, ni naturopathe, rien de tout cela. Donc a priori non qualifié pour parler santé… Et pourtant ! ce que j’ai traversé, expérimenté, compris, m’autorise à témoigner que la santé est un sujet de première importance qui ne doit pas être sous-estimé, mais pris en mains avec conviction. Nous prêtons plus volontiers attention à notre voiture qu’au véhicule terrestre qu’est notre corps !

Puisse ce petit site sans prétention vous aider à prendre conscience que nous pouvons être acteurs de notre santé !

Vous y découvrirez qu’être acteur de sa santé, certes demande quelques efforts sur soi… mais que ce parcours peut également être source de joie ! notamment via la cuisine !!!

Bonne visite !

Si vous ne savez pas trop par quoi démarrer, je suggère souvent de commencer par s’offrir cette très belle et réconfortante vidéo d’Irène Grosjean, ici.

Quelques citations…
Carl Gustav Jung

La maladie contient l’or véritable qui n’a pu se manifester nulle part ailleurs.

Vous ne guérirez pas de vos maladies, ce sont vos maladies qui vous guériront.

Traduction selon le Dr Olivier Soulier : « ce sont vos maladies qui vous diront ce qui ne va pas, qui feront mourir en vous ce qui ne va pas, pour permettre au reste de vivre. »

Interprétation personnelle : la maladie n’est pas une anomalie, mais ses symptômes sont la réponse la plus adaptée de notre organisme à un contexte défavorable à la vie. L’anomalie est donc le contexte qui a permis cet état de maladie.

Dr Olivier Soulier

Si on tombe malade avec un système de pensée, on ne peut pas guérir avec le même système de pensée.

Jacques Lacan

La maladie est souvent la partie la plus vraie du patient.

Frédéric Lenoir

Exister est un fait, vivre est un art. Tout le chemin de la vie, c’est de passer de l’ignorance à la connaissance, de la peur à l’amour.

Oscar Wilde

S’aimer soi-même c’est l’assurance d’une longue histoire d’amour.

Françoise Dolto

Ce n’est pas de votre faute, c’est de votre fait.

Steeve Jobs

Votre temps est limité, alors ne le gâchez pas en vivant la vie de quelqu’un d’autre. Ne soyez pas prisonnier des dogmes qui vous obligent à vivre en fonction de la pensée d’autrui. Ne laissez pas le brouhaha extérieur étouffer votre voix intérieure. Ayez le courage de suivre votre cœur et votre intuition. L’un et l’autre savent déjà ce que vous voulez vraiment devenir. Le reste est secondaire.

Cette parole peut très bien s’appliquer à la santé : reconquérir la liberté de réfléchir à son mode de vie, puis infléchir son système de pensée dans la perspective de reconquérir la pleine santé, sans nécessairement toujours s’en remettre à la médecine conventionnelle, laquelle a une vision bien trop parcellaire de l’être humain, une vision purement symptomatique des maladies.

Catherine Kousmine

Extrait de son livre « Soyez bien dans votre assiette, jusqu’à 80 ans et plus » :

Malgré les merveilleuses découvertes, faites entre autres grâce au microscope électronique, et qui nous ont permis de pénétrer dans l’intimité des structures et des fonctions cellulaires, nous ne pouvons qu’être émerveillés devant la complexité des phénomènes qui conditionnent la vie. Jamais aucun cerveau humain ne pourra reproduire ces structures ultra-fines et les faire fonctionner comme la nature le réalise. L’accumulation des notions nouvelles ne peut nous inciter qu’à une admiration et une humilité toujours plus grandes, dont la conséquence logique est un respect grandissant de la nature, respect qui seul peut nous préserver du malheur.

Propos écrit en 1980, mais qu’elle aurait écrit pareillement de nos jours…

Contact

Pour me contacter et pour m’éviter les spams, je vais vous faire travailler un peu en vous demandant de reconstituer par vous-même mon adresse courriel, grâce à la recette suivante :

  • prenez le nom de domaine « tregor.org »,
  • rajoutez-y devant le fameux « a rond bas-de-casse »…
  • et rajoutez devant, mon prénom, sans accent et tout en minuscules !
  • et, dans le corps de votre courriel, pensez à rajouter : un brin d’humour, une pincée de gentillesse et… une bonne dose d’indulgence quant à la réponse à venir !

Ne cherchez pas, ce site n’est pas à proprement parler un « blog », n’ayant pas ouvert la fonction « commentaires » à dessein.

En tête de page, est représenté le célèbre « Homme de Vitruve », dessiné par Léonard de Vinci, voir info Wikipedia ici. Symbole de l’équilibre bien sûr, mais bourré d’énergie donc tout sauf statique ! Ce cercle peut aussi signifier le cadre de vie pour lequel l’Homme a été conçu, façonné, designé depuis des millénaires ; et s’il sort de ce cadre par un mode de vie complètement inapproprié, la maladie arrive, immanquablement. Il faut s’imprégner de cette idée toute simple.

Crédits photo

Toutes les images ont été prises par mes soins, sauf mention contraire (auteur, ou « D.R. » : droits réservés). Elles ne sont pas libres de droit.

Précision

Je me suis rendu compte que « les gens » pensaient que je représentais une association, à cause du titre du site « Associons… » et du nom de domaine .org. Il n’en est rien. J’ai utilisé le présent de l’impératif pour exprimer la dimension faire quelque chose ensemble, essentielle pour moi à mes yeux, surtout dans les circonstances d’une maladie chronique, par opposition au repli sur soi.