Archives de catégorie : Presse

Les piliers santé à adopter à la rentrée

Article signé Caroline Henry, paru le 22 septembre 2017 dans Ouest-France.

Où il est encore question de viande rouge et de charcuterie, certes en diminution, mais enfin… on peut parfaitement s’en passer, au profit de viande blanche, d’oeufs et de petits poissons gras.

Sinon, la pratique physique régulière, la gymnastique, y est bien évoquée. La gestion du stress également. Bref, on en revient toujours sur nos 3 piliers fondamentaux de la pleine santé !

Ballonnements : les réflexes à adopter

Article intéressant signé Caroline Henry, paru le 1er septembre 2017 dans Ouest-France.

Les ballonnements constituent un sujet complexe à résoudre. Il y faut du temps et pas mal de rigueur. La pratique du jeûne régulier est aussi d’une grande aide en cela (voir ici).

Infos sur les « FODMAPS » dont il est question dans l’article, ici.

Nutrition : les nouvelles recommandations

Article d’Erwan Le Fur publié dans Ouest-France du 25 août 2017.

Où j’ai carrément ouvert les yeux ronds lorsque j’ai lu qu’il fallait limiter la consommation de viande rouge à 500 g par semaine ! De mon point de vue, la viande rouge doit être complètement éliminée, pour cause de génération d’acide urique, avec pour conséquence à long terme la crise de goutte (voir info ici). Pareil pour la charcuterie, cela va de soi.

Sinon pour le reste, ça va dans le bon sens… Evidemment, on pourrait objecter qu’il faudrait aussi des produits exempts de touts pesticides.

Voir le site du Programme National Nutrition Santé, dont il est question dans l’article, ici. Et la page du site du Haut Conseil de la Santé Publique qui y fait référence .

Notre alimentation est encore trop déséquilibrée

Article paru le 13 juillet 2017 sous la plume de Patrice Moyon de Ouest-France. Issu du rapport de l’Agence nationale de sécurité sanitaire (ANSES), suite à un rapport paru le 22 juin (le lire ici).

Ce rapport est volumineux (535 pages !), je n’ai pas pris le temps de le lire… J’y ai par contre regretté qu’il n’y ait pas d’information relative au budget consacré par les familles pour l’alimentation. Même si tout ne se réduit pas une question d’argent, c’est néanmoins un facteur déterminant ; il est permis de le regretter, car une alimentation saine de base devrait être, comme l’eau et l’air, gratuite…