Hachis Parmentier au tofu et aux légumes de saison

Cette recette a été élaborée dans le cadre des ateliers de cuisine verte et saine à la Biocoop de Lannion, avec Tim Lipouz. Voir infos et liste des recettes ici.

Le repas idéal pour séduire vos enfants !

La cuisine végétarienne ou celle apportant une part significative de produits végétaux à nos enfants est la clé de leur santé ! Le constat est sans appel : plus un enfant est familier avec les produits végétaux (céréales, légumineuses, légumes…) dès le plus jeune âge, et plus il sera aisé pour lui de diversifier son alimentation tout à fait naturellement. Le goût est un trait de caractère profondément propre à chacun d’entre nous, mais le rôle des parents dans l’éducation au goût, comme dans l’éveil de tous les sens, est fondamental. Certains parents ne cuisinant pas beaucoup de légumes variés s’étonneront parfois du manque d’intérêt de leurs enfants pour la verdure. Quoi de plus logique ! A l’inverse, d’autre parents mettant l’accent sur l’importance de goûter à tout et présentant à leur progéniture une large palette de saveurs verront rapidement un résultat positif. Malgré tous nos efforts, il est vrai que les enfants ont souvent une tendance à rejeter tout nouvel aliment et à être attiré par la viande, le gras, le sucré… Il faut alors être un fin stratège et imaginer des plats « cheval de Troie » qui comportent des aliments nouveaux présentés  dans un plat familier (ex. : de la courge dans un gratin ou un parmentier…). Concluons sur cette pensée : il est bon de se soucier de sa propre alimentation et de ses impacts, il est encore plus important d’éduquer nos enfants au goût, en leur faisant apprécier les saveurs d’une cuisine saine et durable. Voyons ce que Tim Lipouz nous a préparé !

Hachis Parmentier au tofu et aux légumes de saison
Prix

4 €/personne

Temps

45 mn de préparation et 15 à 20 mn de cuisson

Digestibilité

Très bonne, il faut cependant veiller à ne pas mélanger trop de légumes avec les pommes de terre très riche en amidon. Les oignons, les carottes et la courge par exemple suffisent amplement (sinon, risque de flatulences !…)

Matériel nécessaire
  • casserole pour cuire les pommes de terre et la courge
  • fait-tout pour faire « suer » les oignons et les carottes
  • plat à gratin pour le passage final au four
  • presse-purée
Ingrédients pour 1 personne
  • 60 g de pommes de terre à chair tendre (bintje) ou ferme mais cuites longtemps (allians)
  • 60 g de courge butternut
  • 60  g d’oignons
  • 60 g de carottes ou de champignons
  • 30 g de tofu fumé / nature / lacto-fermenté
  • sel, poivre, épices (curcuma, gingembre), herbes (thym, sarriette…)
  • 1 cuillère à soupe de sauce soja (tamari, shoyu)
  • 1 poignée de graines oléagineuses hachées (noix, amandes…)
  • 1 cuillère à soupe d’huile de sésame / olive / coco (vierge extra au moins )
  • 1 cuillère à soupe de levure maltée (facultatif)
  • 1 cuillère à soupe de purée de cacahuète
Etapes
  1. Epluchez et coupez les pommes de terre en petits morceaux  pour optimiser la cuisson, ajoutez-y la courge butternut également épluchée et taillée en petits bouts… Mettez à cuire dans une casserole avec de l’eau et du sel jusqu’au niveau des légumes, ou bien à la vapeur. Quand on pénètre aisément les légumes avec la pointe du couteau, on stoppe la cuisson.
  2. Quand les légumes sont encore chauds, on les réduit en purée à l’aide d’un presse-purée et on y ajoute du sel si on a cuit à la vapeur sans sel. On ajoute la purée de cacahuète et un peu d’eau si la texture est trop ferme. La purée obtenue doit être lisse, facile à étaler… Réservez.
  3. Ensuite, on émince les oignons en tranches fines, puis on râpe les carottes avec une grille à gros trous. On fait d’abord suer les oignons dans un peu d’huile végétale sans couvercle et sans sel (évacuation des matières soufrées), et une fois qu’ils ont réduit, on y rajoute les carottes râpées, le tofu émietté et le sel, poivre, épices, et les herbes.
  4. Lorsque les carottes sont cuites mais encore un peu croquantes « al dente », on retire du feu. On peut alors rajouter la sauce soja.
  5. A présent, il s’agit de monter le hachis végétal, on tapisse le fond du plat à gratin avec le mélange oignons, carottes et tofu, et on recouvre de purée de pommes de terre et courge butternut. Si on a une poche à douille chez soi, on peut s’amuser à dessiner des vagues sur le dessus du gratin !
  6. On saupoudre légèrement de graines oléagineuses hachées ou entières, la levure maltée et on enfourne 15 mn à 180 °C.

Bonne dégustation ! Kalon vad !

NB : Les carottes dans ce plat peuvent parfaitement être remplacées par des champignons de Paris ou des shiitakés.