Hygiène dentaire

Nous souffrons tous de caries… or ceci n’est pas une fatalité. Nous avons tous passé, peu ou prou, l’âge de sucer des bonbons à longueur de journée !

Les caries sont en fait un symptôme de déminéralisation, l’organisme venant prélever des minéraux facilement disponibles pour compenser un état d’acidité de notre organisme. Explication probablement très partielle, les interactions étant d’une immense complexité. Cela étant, elle me convient bien, attentif que je suis à l’équilibre acide-base de mon alimentation. Les sucres sont acides, surtout les sucres raffinés.

Donc je suis convaincu que les caries, comme le reste, ne sont pas une fatalité. De mon point de vue, il suffit de :

  • veiller avec soin à notre alimentation, essentiellement alcaline et de haute qualité biologique, locale de préférence,
    c’est la base, le préalable à tout !
  • pratiquer des bains de bouche de type « oil pulling » après chaque repas.
    Je pratique cela avec de l’huile de noix de coco, une cuillère à soupe que l’on fait fondre dans la bouche, la salive arrivant on brasse ce mélange dans la pendant 10 bonnes minutes et avec force et conviction, d’autant que c’est bon au goût ! puis on recrache et on se rince la bouche. L’huile absorbe les toxines et combat le tartre. Beaucoup de références sur la Toile !…
  • pratiquer des bains de bouche à l’eau de Quinton,
    elle contribue à reminéraliser les dents. En fait, vu que j’en absorbe systématiquement 2 fois par jour, j’en profite maintenant pour bien brasser dans la bouche !
  • fabriquer son propre dentifrice pour éviter les pâtes du commerce dont je soupçonne les effets pervers sur le long terme (le fluor est-il réellement indispensable ?…). Voici ci-après une recette proposée par Agnès Durand (du site VivelaVie), que j’ai appréciée et adoptée :
    70 cl de ce dentifrice sont composés de :

    • 30 g d’argile blanche surfine (kaolinite)
    • 15 g de carbonate de calcium (blanc de Meudon) qualité pharmacie
    • 10 g de bicarbonate de soude qualité alimentaire
    • 10 g de sel de Guérande
    • 70 g d’huile de coco
    • 30 g gouttes d’huile essentielle de Tea Tree

Les proportions sont approximatives. Bien mélanger les poudres à sec, avant d’introduire l’huile de coco ; mélanger l’ensemble dans un bain marie ; rajouter l’huile essentielle à la fin. La préparation se fige ensuite. Il faut donc prélever la pâte avec une petite cuillère, et la faire fondre dans la bouche avant le brossage, tout simplement. Et c’est bon au goût ! A propos du brossage, tout le monde sait cela, mais je le rappelle quand même : il faut vraiment un mouvement vertical et non pas horizontal de la brosse. Du haut vers le bas pour les dents du haut, inversement pour les dents du bas, afin de préserver les gencives ! La brosse sera souple, d’autant que la séance préalable d’oil-pulling aura largement débarrassé les interstices dentaires de particules alimentaires.

On trouve bien sûr plein de recettes sur la Toile, beaucoup sont simplement basées sur l’huile de coco et le bicarbonate de soude, lequel est quand même légèrement abrasif, il faut vraiment choisir la qualité alimentaire.

Concrètement, après le petit-déjeuner et le déjeuner :

  1. long bain de bouche « oil-pulling »,
  2. nettoyage avec le dentifrice maison.

Cas particulier du repas du soir :

  1. long bain de bouche « oil-pulling » (recrachée),
  2. long bain de bouche à l’eau de Quinton (avalée),
  3. nettoyage avec le dentifrice maison.

Je n’ai pas encore un recul suffisant pour crier Maman ! je n’ai rien au dents ! mais j’ai la certitude que mes dents sont plus saines, et, en tout cas, très objectivement, le tartre ne réapparaît plus !

2 réflexions au sujet de « Hygiène dentaire »

Les commentaires sont fermés.