La marche à pied & le footing

La marche à pieds constitue certainement le premier exercice physique en tête des bénéfices pour la santé. L’Homme est assurément taillé pour parcourir de grandes distances et rapidement si nécessaire !… En témoigne l’engouement pour les marathons voire davantage ! Cela étant, la recherche de performances n’est pas au programme d’un recouvrement de la pleine santé.

Le footing est donc aussi une saine activité puisque nous sommes réellement façonnés pour. Moi qui abhorrait ce sport, je m’y suis mis à petite dose et petite vitesse, 3 km chaque matin, tous les matins sans exception, après ma séance de gymnastique et avant le petit-déjeuner, donc à jeun (voir l’article sur le foie ici). Voir ici l’eau chaude (très) spéciale que je prends avant et après la course…

Pour une personne réellement handicapée par l’âge et les rhumatismes, il est hors de question de l’encourager à courir. Mais marcher, oui !

Et pour ce qui concerne le ravitaillement, deux belles tranches d’une bonne pastèque font beaucoup mieux qu’un litre d’eau ! Essayez !…

La pastèque est la gourde du randonneur et du sportif !
La pastèque est l’aliment (et la gourde !) du randonneur et du sportif !

A noter que, d’après Corinne Sudrie, la pastèque fait partie des aliments spécifiques qui ne peuvent être associés à aucun autre, et doivent donc être consommés en dehors des repas. Pour plus de détails, voir ici.

Voir aussi un jus adapté aux sportifs, anabolisant, à base de grenade, betterave, etc. ici. C’est mon jus préféré du moment (automne-hiver 2016-2017).

Voir également la crème inspiration Budwig que je confectionne après le footing, ici.