Le bio est-il toujours la panacée ?

Article paru le 10 juillet 2018, signé Caroline Henry. Petit compte-rendu sur le livre « Le bio au risque de se perdre », par Frédéric Denhez, édition Buchet Chastel.

Effectivement, le marché bio bouge, et pas dans le bon sens. Un taux de croissance à 2 chiffres ne crée pas de la vertu en soi. On pourrait rajouter que le marché bio devrait aussi être éthique, c’est-à-dire dans le respect de règles sociales justes envers les producteurs et leurs salariés.

Et on peut s’empoisonner en bio, clairement… Il ne faut pas hésiter à participer à des petits stages, formations, ateliers, rencontres, pour comprendre :

  • les dégats causés dans notre organisme par le sucre (voir cet article en particulier),
  • le grand intérêt des bonnes graisses végétales (voir ici)

Ne manquez pas la lecture de ce billet sur le blog Mediapart par l’auteur Frédéric Denhez.