Muffins à la banane, aux bleuets et au chocolat blanc

Par Yves Gagnon, recette extraite de son livre Le festin quotidien, avec son aimable autorisation !

Les muffins font souvent figure de cupcakes. On les aime au petit-déjeuner, mais quelle collation ils deviennent lorsqu’ils sortent du four un après-midi d’hiver : souvent on ne soupe pas tant on s’est empiffré. Et quand c’est bio, pas de culpabilité : c’est tout sain et tout bon !

Ingrédients pour 12 muffins :
  • 125 ml de sucre blond
  • 30 ml de beurre mou
  • 30 ml d’huile de tournesol à cuisson
  • 1 banane bien mure
  • 2 oeufs
  • 10 ml de vanille
  • 125 ml de flocons d’avoine
  • 160 ml de farine blanche non blanche
  • 160 ml de farine à pâtisserie
  • 15 ml de poudre à lever
  • 2,5 ml de sel
  • 125 ml de bleuets frais ou congelés
  • 125 ml de capuchons de chocolat blanc
Préparation :

Dans un bol, bien battre ensemble le sucre, le beurre et l’huile. Incorporer la banane écrasée, puis les oeufs et la vanille. Ajouter les flocons d’avoine. Battre à nouveau.

Dans un autre bol, tamiser les farines, la poudre à lever et le sel. Incorporer le mélange de farine au mélange liquide en remuant à la cuillère de bois. Ajouter les bleuets et les capuchons de chocolat blanc à la toute fin en remuant délicatement.

Transférer dans douze moules à muffins beurrés. Cuire de 15 à 20 mn à 180 °C.

Variantes :

Ici, seul le manque d’imagination impose une limite à cette recette. Des framboises fraîches ou congelées ainsi que des canneberges séchées peuvent remplacer les bleuets. On peut aussi varier les farines, n’utiliser que du beurre et remplacer le chocolat blanc par du chocolat noir.


Variante perso :

J’ai bien sûr adapté cette recette aux ingrédients dont je disposais.

Ainsi, j’ai utilisé du beurre clarifié, bien plus digeste, du sucre rapadura, de l’huile de coco, et mes 2 farines habituelles de petit et grand épeautre. Puis j’ai ajouté, dans 3 séries distinctes, du gingembre confit, des figues séchées, et des canneberges séchées ! J’ai utilisé du chocolat noir, mais en plus faible quantité pour ne pas trop masquer le goût du fruit utilisé.

Voici le résultat, sous forme de madeleine faute de moules ad-hoc.

Vue d’ensemble des trois versions
Version « figues »
Version « gingembre confit »
Version « canneberges »

Tout à fait délicieux, merci Yves Gagnon !

Une réflexion sur « Muffins à la banane, aux bleuets et au chocolat blanc »

Les commentaires sont fermés.