Rougaïl végétarien

Cette recette a été mise en oeuvre dans un atelier de cuisine verte animé par Pascale Gourdon, voir ici.

Ingrédients pour 3 à 4 personnes
  • 800 g de tomates fraîches, ou en boîte, en fonction de la saison
  • 2 gros oignons
  • 4 belles gousses d’ail
  • 1 belle cuillère à café de curcuma en poudre
  • 1 cube de la taille d’un sucre de gingembre frais
  • 1 cuillère à soupe de concentré de tomate
  • Tempeh ou tofu (facultatif)
  • 2 feuilles de laurier
  • 2 cuillères à café de thym sec
  • 1 à 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • Piment (Espelette par exemple)
  • sel, poivre

En accompagnement : riz et lentilles (céréales et légumineuses), à laisser tremper une nuit…

Préparation
  1. Emincer les oignons et couper les tomates en petits morceaux
  2. Dans une sauteuse (ou cocotte), faire légèrement dorer les oignons, remuer et laisser fondre 10 mn. Ajouter ensuite les tomates  coupées en morceaux, l’ail découpé et écrasé (ou bien râpé), le sel et le poivre, le thym, les feuilles de laurier cassées en deux, le curcuma, le concentré de tomate, le gingembre, et le piment, en petite quantité
  3. Cuire 5 mn à feu vif jusqu’à l’ébullition, puis ajouter éventuellement le tempeh ou le tofu coupé en petits morceaux. Mélanger, couvrir et terminer la cuisson en laissant mijoter à feu doux 20 mn minimum
  4. A la fin, ajouter l’huile d’olive, mélanger puis goûter et rectifier l’assaisonnement
  5. Servir avec une part de riz et un « grain » (un légume sec longuement trempé et cuit : lentilles, haricots ou pois chiches), comme sur l’Ile de la Réunion

Le rougaïl est encore meilleur le lendemain. Pour diminuer l’acidité des tomates, il est possible d’ajouter 1 pincée de bicarbonate de sodium.